Loire...

J'igore si les Ligériens sont aussi familiers avec leur fleuve que les Toulousains... Ceux-ci, pour nommer leur fleuve disent tout simplement "Garonne", comme pour parler d'un membre de la famille. Ici, il me semble qu'un peu de distance soit de bon aloi, que le cours d'eau soit craint et respecté, auquel on attribuerait autant de majesté que d'un soupçon d'incompréhension... Impossible de parler plus de cinq minutes avec un riverain sans que surgisse le mot "inondation"... 

Photos-0360

La Loire à Saint-Florent-Le-Vieil

Marcher en remontant la Loire, c'est prendre conscience peu à peu du fleuve. Au départ, l'on peut se dire qu'il s'agit d'une ria bretonne, un peu plus large... La mer monte et descend, libérant un estran de vase peuplé de mouettes criardes. Passé Nantes, c'est autre chose, et aux abords de Champtoceaux, il faut bien admettre que l'influence maritime est dernière soi. L'on voit alors s'installer un univers de levées, de prairies submersibles, de bancs de sable et d'épis. Et partout les menaçantes interdictions de baignade !

La Loire affiche au quotidien ses penchants pour l'histoire et pour les arts.

C'est sans doute pour cela que L'art du pied s'y send si bien !

Oudon, la biennale des sculpteurs met en scènes des artistes qui sculptent in situ et laissent leurs oeuvres pour la postérité...

 A Champtoceaux, la sournoise et fourbe Marguerite de Clisson ayant emprisonné le vil Jean V, tout ça dans les années 1420, il en résulte un magnifique champ de ruines, car le dit Jean, qui le prit mal - libéré par les Bretons, fit raser "jusqu'à pleine terre" le chateau qui dominait la Loire... Sur leurs traces, j'ai marché...

marguerite

Marguerite... a perdu !

 

La bête

J'avais promis des nouvelles de la bête... Pour l'instant, RAS... Pas la plus petite ampoule, pas le moindre durillon, pas l'ombre d'une tendinite, pas de gastro en vue...

Male_Right_Foot_1

Seul le bout du nez, pirouette cacahouète, que nul avion à réaction, vous connaissez la chanson... mais qui a un peu souffert du soleil (j'en connais une qui va me gronder, mais promis, j'ai mis de la crème !).

Je vous en dirai plus la semaine prochaine, car je pense accélèrer un peu le rythme... Pensez-donc, pour le moment, je plafonne à une moyenne de 18 km par jour !

 

Photos... Comme promis...

DSC04884 adp 5

Fringuant, non ?

 

DSC04887 adp 4

Sourire de façade...

 

DSC04913 adpp

On fait les fierEs, mais ça souffle !

 

DSC04918 adp2

C'est lui qui aura le dernier mot !

 

DSC04924 adp 3

Si vous croisez ce type, attention,

il va vous raconter des histoires !

 

Merci à Marion pour ses belles photos (sauf une !)